Parénétique de la consolation. Louer et exhorter dans la lettre (Philippe Du Plessis-Mornay, Guillaume Du Vair et Antoine de Nervèze)

Claudie Martin-Ulrich

Abstract


Focusing on a corpus of consolation letters dating from the latter part of the XVIth century and the early 1600s, this study highlights the links between praise and advice in this type of discourse. The consolatory speech of this time performs a mission of justice, paying homage to the dead, honoring his memory by the use of parenetic virtues. The mission of the comforter is thus rhetorical in nature, that is to say, inherently ethics.

Keywords


consolation, letter, praise, devotional Literature, mourning, Guillaume Du Vair, Antoine de Nervèze, Philippe Du Plessis-Mornay

References


BARROS, A. P., Les vivants à l’épreuve du deuil. Discours théoriques et écrits de circonstance en Angleterre, c. 1550-1640, 2008, en cours de parution chez Garnier.

BAUSTERT, R. (2003), La consolation érudite. Huit études sur les sources des lettres de consolation de 1600 et 1650, Tübingen, Narr, « Biblio 17 », n. 141.

BARROS, P., KIRSCHLEGER, I. et MARTIN-ULRICH, C. éds. (à paraître), actes du colloque Le Sermon et la mort : discours et pratiques en France et en Angleterre, XVIe – XVIIe , Paris, Garnier.

BON, B. & GUERREAU-JALABERT, A. (2002), « Pietas : réflexions sur l’analyse sémantique et le traitement lexicographique d’un vocable médiéval », Médiévales, n. 42, 73-88.

CARABIN, D. (2004), Les idées stoïciennes dans la littérature morale des XVIe et XVIIe siècles, Paris, H. Champion.

CARABIN, D. (2002), « Les lettres de Nicolas Pasquier : la lettre de consolation » in Revue d’histoire littéraire de la France, n. 102-1, 15-31.

CARBONNIER-BURKARD, M. (1996), « Larmes réformées », in De l’Humanisme aux Lumières, Bayle et le protestantisme. Mélanges en l’honneur d’Élisabeth Labrousse, Oxford, Voltaire-Fondation, Paris Universitas, 193-206.

CURTIUS, E., R. (1991), La littérature européenne et le Moyen Âge latin, Paris, PUF.

DANBLON, E. (à paraître), « La consolation épidictique ou comment refonder le monde commun ? », in Jean-Marc FERRY, dir, Paris, éditions de la Sorbonne nouvelle.

DOIRON, N. (2007), « Poétique de la consolation classique. L’exemple du Recueil (1627) de Faret » in Dix-septième Siècle, n. 237-4, 779-798.

DUBOIS, A., (1626), Lettre de consolation à Mme la marquise de Magnelay, sur le decez de feue Mme la Generale des Galères sa belle sœur, s. l.

DU PLESSIS-MORNAY, Ph. (1606), Les Larmes de Philippes de Mornay, Sieur du Plessis, traduict du latin par l’auteur, Samur, Thomas Portau.

DU VAIR, G. (1619), « Consolation à M.D.C. sur la mort de son père », dans les Œuvres de messire G. Du Vair, Paris, Pierre Billaine.

FLEURY, P. (2006), Lectures de Fronton un rhéteur latin à l’époque de la Seconde Sophistique, Paris, Les Belles Lettres.

GOYET, F. (2013), « Le problème de la typologie des discours », in Exercices de rhétorique, n. 1, from http:// rhetorique.revues.org/122

GUEUDET, G. (2003), L’art de la lettre humaniste, textes réunis par F. Wild, Paris, H. Champion.

LIGNEREUX, C. (2013), « Une routine épistolaire : l’expression de la condoléance », in Rhétorique et épistolaire : l’écriture Sévigné, éd. Ch. Noille, from http//rare.u-grenoble3.fr

LORAUX, N. (1993), L’invention d’Athènes. Histoire de l’oraison funèbre dans la cite grecque classique, Paris, Payot.

LORAUX, N. (1990), Les mères en deuil, Paris, Seuil, La librairie du XXe siècle.

MACÉ, S. (2013), « L’amplificatio, l’attenuatio et l’exercice de la conciliation : l’exemple des lettres et poèmes de consolation du premier XVIIe siècle » in Les Cahiers du GADGES, n.13, 125-138.

MERLIN, H. (2007), « Les larmes au XVIIe siècle : entre pathos et logos, féminin et masculin, public et privé », Littératures classiques, 62(1), 203-221.

NERVÈZE, A. (1602), Lettre consolatoire envoyée à madame la Duchesse de Mercœur sur le trespas de Monseigneur le Duc de Mercœur, Paris, Antoine du Brueil.

NERVÈZE, A. (1618), Consolation à Monseigneur le Duc de Nevers sur le trespas de Madame la Duchesse de Nevers, Paris, Pierre Des-Hayes.

NERVÈZE, A. (1602), Lettre consolatoire sur la mort du duc de Mercoeur, Paris, Antoine du Breuil.

NOILLE, Ch. (2014), « Les genres du discours dans l’ancienne rhétorique : listes, schémas et mode d’emploi, avec un exemple (le discours de Germanicus) » in Exercices de rhétorique n. 1, from http:// rhetorique.revues.org/337

PERONA, B. (2013), Prosopopée et persona à la Renaissance, Paris, Garnier.

PERNOT, L. (1993), La rhétorique de l’éloge dans le monde gréco-romain, Paris, les Belles Lettres.

PERNOT, L. (2000), La rhétorique dans l’Antiquité, Paris, Le Livre de poche.

PETEY-GIRARD, B. (2003), Les méditations chrétiennes d’un parlementaire. Etudes sur les premières œuvres de piété de Guillaume Du Vair, Paris, H. Champion.

PLUTARQUE, Consolation à Apollonios, éd. N. Wacquet, Paris, Rivages poche/Petite Bibliothèque, 2008.

QUINTILIEN, Institution oratoire, édition J. Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 2003.

SAINTE-MARTHE, Ch. (1550), Oraison funebre de l’incomparable Marguerite, Royne de Navarre, Duchesse d’Alencon [sic], Paris, Regnault Chaudiere.

TARRÊTE, A. (2002), « La Consolation de Guillaume Du Vair sur la mort de sa sœur (1584) », dans Jean Balsamo, Les Funérailles à la Renaissance, Genève, Droz, 499-516.

VAILLANCOURT, L. (2004), La lettre familière au XVIe siècle, rhétorique humaniste et épistolaire, Paris, H. Champion.

WINN, H. C. (2002), « L’épître consolatoire au seizième siècle : un genre en voie de définition », dans Jean Balsamo, Les Funérailles à la Renaissance, Genève, Droz, 485-498.


Full Text: DOWNLOAD PDF

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

Rivista Italiana di Filosofia del Linguaggio - - - ISSN 2036-6728

 

Licenza Creative Commons
The works published in this journals are released under Creative Commons Licence - Attribution Non Commercial.